Jump to content
Sign in to follow this  
fab41

methode pour appréhender pilotage en vue de face

Recommended Posts

Bonjour tous,

j'aurais besoins de quelques conseil de pilotes averties :D

au pilotage , j'arrive à tenir un stationnaire , à faire des translations lente gauche droite , à avancer puis reculer , je m'entraine aussi en me plaçant sur le coté de l'hélico mais j'ai tooujours les boules de piloter en vue de face :cry:

je ne sais pas comment appréhender ça , est-ce que ça vient tous seul? est-ce qu'il y a des excercices particulier pour y parvenir?

merci pour vos conseils :handgestures-thumbupleft:

a bientôt

fab

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Dans un premiers temps, simu à fond afin de faire en sorte que les contres deviennent des automatismes.

Bien capter une chose, le risque ultime étant qu'un coup de vent te l'envoie dans la figure lorsqu'il est pile poil de face, avoir le réflexe primaire de tirer le manche du cyclique vers toi pour qu'il s'éloigne ( manche près de toi=hélico loin de toi )

Dans un deuxième temps, il te sera plus facile de le travailler en réel à partir de la classe 550/30.

L'hélico ayant plus d'inertie, il aura moins tendance à se balader latéralement, car c'est ça qui est le plus difficile au début.

Je me souviens avoir commencé le statio de face avec un T REX 250, .... :mrgreen::mrgreen: ...je pense que ces deux smileys suffiront à résumer le désastre.

Voilà pour ces petits conseils, qui en toute modestie, t'aideront je l'espère à avancer dans cette infinie complexité qu'est le pilotage.

Best regards

Karen


L'intelligence est la chose la mieux répartie chez l'homme, car quoi qu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez vu que c'est avec ça qu'il juge 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il te faut bouffer du simu encore et encore pour que ça devienne un automatisme. Sur simu, je le mettais de face et faisait des translations latérales, puis engageait légèrement l'hélico par la droite, puis marche arrière , puis sur la gauche.

Tu places aussi ton hélico pour le décollage de face et tu atterris de face également. Après comme dit plus haut les 8 dans les deux sens en réel ça aide aussi.

Il y a un cap à passer, ensuite ça va beaucoup mieux, je pose très souvent l'hélico face à moi, avec une maquette c'est plus beau.

Dominique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

si ça peut aider, voici la methode que j'ai utilisé pour apprendre le statio de face, sans avoir la possibilité d'utiliser de simu.

Je n'ai rien inventé et cette methode m'a été donné par un "vieux de la vieille" quand j'étais de passage à Orléans il y a ... presque 13 ans.

Il faut poser l'helico au sol, face au vent et se positionner dans le même sens que l'helico, mais devant lui (entre 3 et 5m) et décalé sur le côté (3 à 5 m également), en regardant l'hélico (forcément!) qui est donc situé vers l'arrière. C'est plus long à décrire qu'à faire en vrai.

Le but de tout ce manège est de commencer à voir l'hélico de face, tout en étant dans le sens de la marche pour ne pas faire d'inversion. On fait ça des 2 côtés (gauche et droite) et progressivement on finit par se tourner pour voir l'hélico complètement de face.

Une fois que l'on tient le statio de face à peu près, il faut faire des translations latérales autour de soit en s'arrêtant à chaque quart de tour (vent de face, vent travers gauche(penché), vent arrière (instable et sur le cul), vent travers droit (penché)), puis on finit par faire des translations latérales de plus en plus vite, et toujours avec l'hélico de face.

Ca ne vaut peut être pas la répétition d'essais au simu, mais ça permet d'arriver au résultat en limitant les risques de casse.

En espérant que ça puisse aider.

Bonne soirée et bons vols

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le simu c'est bien mais......c'est pas en vrai. Moi j'ai utilisé une autre méthode :

j'ai acheté un Blade MCPX.

Budget casse très faible.

Se pilote comme un gros.

Risque quasi nul.

Stress = 0

Et en plus c'est Fun.

J'ai énormément progressé sur le vol de face, les virages en retour vers soi etc... juste avec ce petit bidule.

Tu peux acquérir les réflexes sans risques, ce sont les mêmes que pour les grosses machines et tu ne stress pas à l'idée de l'inversion qui fait fumer ta carte bleue !

:mrgreen:


Hélicos : LOGO 600se, LOGO 600sx.

Planeur : Radian Pro

Radio : FX-30, DX7s.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

C'est vrai que le mcpx m'a pas mal décoincé aussi !!!

Sinon , pour le statio de face , c'est simple , tu bouges le stock la ou l'helico va !

Apres les 8 te serviront aussi a aprrhender la chose , petit a petit tu le rameneras de plus en plus en face de toi.

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso je suis un peu du même avis, les huit permettent de bien appréhender le vol de face.

Par contre, il faut faire des vrais huit et pas des S en esquivant le retour vers soi, comme je vois souvent.

( Huit trop aplati ... ).

Au milieu le retour doit bien se faire vers soi et à 45, et après si on est à l'aise l'hélico peut être face à soi

durant un petit moment au centre.

Après on transforme le 8 en deux ronds sans croiser au milieu. On reste d'un coté.

Ensuite on inverse le sens du huit, et on passe aux ronds aussi ...

A mon avis cette méthode en pas à pas permet de s'habituer au vol de face même sans simu en privilégiant le vol réel.

L'idée c'est d'apprendre le face dans un mouvement. Le cerveau retient le mouvement et on sait "instinctivement" reprendre le mouvement juste après le statio.

En se fixant au statio de face directement, par une toupie sur l'AC par exemple, on a moins de repères

et c'est beaucoup plus dur d'assimiler ce type de vol.

Par contre, se focaliser sur le statio, faut éviter, mieux vaut se focaliser très vite sur la translation et les huit, ne serait ce que pour apprendre à "lâcher" la bête. En statio, on "retient" en permanence et ça n'est pas comme ça qu'on vole en hélico. Faut savoir le "lâcher" et ne plus voler en "retenu", le plus vite possible.

M'enfin, c'est mon expérience perso ...

;)


Rotors : T600n, Dragonus, T150, Nano QX - Ailes : MXS, Zykral, UMX Beast

Tx : DX7, DSX11. Club : CAMGJM ( club FFAM Vimory [45] ). Simu : PhoenixRC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les gars,

Si tu es dans le début de ta phase d'apprentissage, le top est de se référer aux articles écrit par Stéphane POSTIGO, tout est très bien expliqué et tu ne sautera pas d'étape qui pourrai envoyer ta machine au tapis.

Pour moi, l' exercice le plus complet pour l'apprentissage du statio dans tous les sens est le "parcours du pilote"; une fois que tu sais le faire complètement tu ne te pose plus aucune question.

Perso ...

Oula !, c'est effectivement une méthode, mais à tout moment tu risques d'avoir un "blanc" et un "blanc" avec un hélico en translation c'est le tapis d'assuré. Mon avis est carrément à l'opposé du tient, c'est en apprenant le statio à fond que l'on maitrise mieux sa machine.

Il y a 12 ans j'ai essayé les 2 méthodes, j'avoue que j'ai préféré le parcours du pilote; pour moi bien plus instructif et bien plus sûr .... surtout pour les modélistes qui sont sur le terrain et qui souvent ne font pas attention à ton vol.

En statio, le seul réflex à avoir pour contrer une situation scabreuse est une commande sur l'axe de lacet et tout revient dans l’ordre dans ta vision, en translation c'est nettement plus complexe que cela.

Dans l'apprentissage, le plus dur est de maitriser sa machine, de l’emmener la où tu le souhaites et non l'inverse et cet apprentissage commence par la maîtrise de l'hélico dans tous les sens.

Bonne journée à tous

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso je suis un peu du même avis, les huit permettent de bien appréhender le vol de face.

Par contre, il faut faire des vrais huit et pas des S en esquivant le retour vers soi, comme je vois souvent.

( Huit trop aplati ... ).

Au milieu le retour doit bien se faire vers soi et à 45, et après si on est à l'aise l'hélico peut être face à soi

durant un petit moment au centre.

Après on transforme le 8 en deux ronds sans croiser au milieu. On reste d'un coté.

Ensuite on inverse le sens du huit, et on passe aux ronds aussi ...

A mon avis cette méthode en pas à pas permet de s'habituer au vol de face même sans simu en privilégiant le vol réel.

L'idée c'est d'apprendre le face dans un mouvement. Le cerveau retient le mouvement et on sait "instinctivement" reprendre le mouvement juste après le statio.

En se fixant au statio de face directement, par une toupie sur l'AC par exemple, on a moins de repères

et c'est beaucoup plus dur d'assimiler ce type de vol.

Par contre, se focaliser sur le statio, faut éviter, mieux vaut se focaliser très vite sur la translation et les huit, ne serait ce que pour apprendre à "lâcher" la bête. En statio, on "retient" en permanence et ça n'est pas comme ça qu'on vole en hélico. Faut savoir le "lâcher" et ne plus voler en "retenu", le plus vite possible.

M'enfin, c'est mon expérience perso ...

;)

Oula !, c'est effectivement une méthode, mais à tout moment tu risques d'avoir un "blanc" et un "blanc" avec un hélico en translation c'est le tapis d'assuré. Mon avis est carrément à l'opposé du tient, c'est en apprenant le statio à fond que l'on maitrise mieux sa machine.

Il y a 12 ans j'ai essayé les 2 méthodes, j'avoue que j'ai préféré le parcours du pilote; pour moi bien plus instructif et bien plus sûr .... surtout pour les modélistes qui sont sur le terrain et qui souvent ne font pas attention à ton vol.

En statio, le seul réflex à avoir pour contrer une situation scabreuse est une commande sur l'axe de lacet et tout revient dans l’ordre dans ta vision, en translation c'est nettement plus complexe que cela.

Dans l'apprentissage, le plus dur est de maitriser sa machine, de l’emmener la où tu le souhaites et non l'inverse et cet apprentissage commence par la maîtrise de l'hélico dans tous les sens.

Bonne journée à tous

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

SAlut

pour moi ..

simu et

perso à l'époque en 2004 j'avais acheter un birotor pour me décoincer de face

MCPX .. maintenant ça c'est nickel :wink:

et ça décoince bien aussi pour le vol dos :wink:

A+

TAnguy


Tanguy Le Moign
https://www.facebook.com/tanguy.lemoign
"Plus j'avance en âge, plus je suis convaincu qu’il ne faut que s’amuser" Voltaire
et je pense aussi que :
"le pilotage 3D est un moyen... la maquette est un but"

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à tous, merci beaucoup pour toutes vos réponses très enrichissantes

Je ferai une synthèse globale d'ici quelque temps sur ce même post...ya tellement de choses...

j'ai une question : c'est quoi la méthode "le parcours du pilote "? on suit l'hélico en le pilotant?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

pour moi !! maintenant il y peut être d'autres interprétation, le "parcours du pilote" ou "circuit du pilote" est une des chose les plus difficile à réaliser en statio :wink:

tu met ton hélico en statio et tu tourne autour et il ne faut pas que l'hélico ne bouge . 8)

j'en connais qui le font sur le dos et font tourner l'hélico régulièrement en sens inverse de leur propre rotation ..

là il y a du boulot .

A+

TAnguy


Tanguy Le Moign
https://www.facebook.com/tanguy.lemoign
"Plus j'avance en âge, plus je suis convaincu qu’il ne faut que s’amuser" Voltaire
et je pense aussi que :
"le pilotage 3D est un moyen... la maquette est un but"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le parcours du pilote:

- Tu met ton helico en statio à environ 4 à 5 mètres de toi, dans la position qui ne te pose aucun soucis. En général, le point de départ est l'anti-couple vers toi.

- Ensuite, tu te déplaces d'un pas en formant le début d'un cercle virtuel autour de ton hélico, dont le rayon correspond à la distance qui le séparait de toi quand tu l'a mis en statio (vers la gauche ou vers la droite).

- Tu avances ainsi de suite, pas par pas, en prenant soins de mettre l'axe de tes épaules parallèle à la périphérie du cercle. Au moment où tu t'aperçois que tu n'es plus à l'aise tu stoppe ton avancement, tu travail cette position ou tu recule d'un pas si nécessaire.

- Il faut impérativement travailler les deux sens de rotation sur le cercle virtuel l'un après l'autre dans la même séance de vol. Il est impératif que tu sois aussi à l'aise dans l'un et l'autre sens de rotation.

- Après quelques séances, tu t'apercevra que ça marche, que tu avancera de plus en plus vers le nez de l'hélico. Il ne faut surtout pas aller trop loin, ça ne sert à rien si ce n'est à se faire peur.

- En bossant comme cela, si aujourd'hui tu tiens proprement le statio latéral, tu avancera très rapidement et la toupie propre et complète dans les deux sens sera complètement démystifiée.

- Après, l'approche en translation nez de face ne sera plus qu'une formalité.

Pour moi, cet exercice est de loin le plus sûr et le plus instructif et il te servira énormément dans ta progression en voltige car il apprend aussi à corriger finement les petites fautes de surcompensation que l'on fait. En gros, il apprend à regarder l' hélico dans "l'espace" et à faire les corrections nécessaires pour l'emmener là où tu veux qu'il aille .... et non l'inverse.

En espérant que cela te servira.

Bon entrainement

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'en connais qui le font sur le dos et font tourner l'hélico régulièrement en sens inverse de leur propre rotation ..

là il y a du boulot .

TAnguy

Tanguy,

Un fois le parcours du pilote maitrisé, le faire en faisant des pirouettes est une étape qui vient vraiment très rapidement et comme tu le dis pourquoi ne pas le faire sur le dos.

C'est un entrainement de toutes les séances, mais pour éviter les prises de tètes on peu aussi l'alterner avec quelques translations. A chacun son rythme.

Quoi que beaucoup de pilotes peuvent en penser, le F3C est une excellente formation pour les vols loisirs.

A+

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu es dans le début de ta phase d'apprentissage, le top est de se référer aux articles écrit par Stéphane POSTIGO, tout est très bien expliqué et tu ne sautera pas d'étape qui pourrai envoyer ta machine au tapis.

Salut

Merci Jean François :wink:

Sinon, une chose qui n'a as été dites dans ces posts, c'est un moyen mnémotechnique...

Lorsque l'hélico est face à toi, pour corriger une inclinaison au cyclique latéral tu appliques cette phrase:

mettre le manche du côté où il penche.

ça rime, facile à retenir, et infaillible!


A+ STEF...  

VIBE NEXT FIFTY FBL nitro, VIBE NEX E8 FBL (6S), ALOUETTE III HELISCALE (6S), GAZELLE EP GIGI

EXTRA 330L CARF, ZLIN 526 AFS GRAFIK.CZ EP (10S)

PHOENIX CBmodelisme F3A (10S)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Évidemment il ne faut pas oublier le statio normal, mais là on parle du statio de face.

Passer du statio au statio de face c'est inutile ...

Et je vois plein de débutant "scotchés" au statio, ça aussi c'est inutile ...

Pour ma part, le principe est de vite "lâcher" l'hélicoptère, ce qu'on oublie quand on se focalise trop sur les statios. C'est aussi quand on ne vole plus en "retenant" qu'on commence à prendre du plaisir.

J'ai passé prés de 2 ans à casser trop souvent au début. Quand j'ai "laché" la bête j'ai volé plus ample et bien plus loin du sol et fatalement moins cassé.

;)


Rotors : T600n, Dragonus, T150, Nano QX - Ailes : MXS, Zykral, UMX Beast

Tx : DX7, DSX11. Club : CAMGJM ( club FFAM Vimory [45] ). Simu : PhoenixRC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, focaliser sur le statio de face n'est certainement pas indispensable !

Il faut quand même maitriser le statio pour pouvoir arrêter l'hélico et le poser !

De face, ça vient petit à petit... En faisant les circuits en huit à faible altitude... :mrgreen:


A+ STEF...  

VIBE NEXT FIFTY FBL nitro, VIBE NEX E8 FBL (6S), ALOUETTE III HELISCALE (6S), GAZELLE EP GIGI

EXTRA 330L CARF, ZLIN 526 AFS GRAFIK.CZ EP (10S)

PHOENIX CBmodelisme F3A (10S)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Daniel,

Franchement, c'est à mon sens une attitude dangereuse et irresponsable. Il faut toujours se rappeler que c'est une machine qui à un rotor qui tourne à 2000 trs/mn et c'est donc un vrai hachoir à chair humaine.

Nous devons pratiquer ce loisir en toute sécurité pour les autres et pour sois. Ce n'est qu'en ayant cela à l'esprit que ce loisirs perdurera.

Si tu prend du plaisir en risquant la vie de tes collègues de terrain ..... :mrgreen::mrgreen::mrgreen:

Jean-François

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, je comprends ton avis, mais si on s'arrête sur ce point mieux vaut arrêter de suite ce hobby.

Tu trouves moins dangereux un gars qui fait du statio à 1m de lui à 5 cm du sol ? Pas moi ...

Tout ça dépend du modèle, un mCPX peut faire beaucoup de dégats, un T700 pas grand chose

( Hors hélico lui même )

Le mCPX tu voles très proche et tu peux gravement atteindre quelqu'un au visage.

Un 700 vole "normalement" plus loin et ira s'écraser plus loin dans 99% des cas.

L'aspect "dangerosité" est bien trop relatif ... Un gars "tendu" sur ses commandes est dangereux aussi.

Un gars qui fait des huit gauche droite devant lui est beaucoup moins dangereux qu'un gars qui bloque un statio de face devant lui. Tout est là pour l'accident ... la commande avant arrière est inversée et la réaction normale n'est pas naturelle.

Mais tout ça est progressif, se "stresser" sur le statio ne sert à rien. Mieux vaut passer son énergie "nerveuse" à bouger son hélico ...

A un moment donné il ne faut plus prendre ça pour un jeu mais bien un sport avec tout l'encadrement et les responsabilités que ça implique.

;)


Rotors : T600n, Dragonus, T150, Nano QX - Ailes : MXS, Zykral, UMX Beast

Tx : DX7, DSX11. Club : CAMGJM ( club FFAM Vimory [45] ). Simu : PhoenixRC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour terminer ma participation sur ce sujet, ....

interroge toi sur la projection de la trajectoire d'un d'hélico ayant de la vitesse et de la hauteur, et celle de ce même hélico en stationnaire à 1,5M.

Il me semble que tu oublies le paramètre "inertie".

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour tous vos conseils :D , effectivement la sécurité doit rester le maitre mot .!.!.

donc pour faire suite à toutes vos remarques voici quelques "grandes lignes" d'un programme de progression que je pense appliquer :handgestures-thumbupleft:

dans un premier temps:

-continuer de travailler le stationnaire : vent de face hélico devant soi queue aligné, à 5 m et environ 2,5m de haut

-continuer de travailler la translation lente gauche et droite hélico devant soi queue aligné à 5 m et environ 2,5m de haut

-continuer de travailler l'avance et le recul ( toujours très progressivement et lentement )

-piloter son hélico en le suivant , mais toujours en gardant une distance minima de sécurité ( de derriere et de coté en faisant gaffe aux obstacles ...)

dans un second temps:

-s'entrainer au statio et au longitudinal en vue de "coté gauche et droite "

-s'entrainer avec la methode du "parcours du pilote", étape par etape de manière très tres progressive comme l'explique jfcance

et seulement après la maitrises des excercices précédent , je pense aborder les ' 8 ' :lol:

concernant la simu , j'y met des réserves car j'arrive à faire pleins de choses que je ne fais pas du tout en reel ....pour le coup je préfére (pour l'instant ) le travail en pilotage réél

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un pilote dans mon club "Rafa" qui à apris à piloter "nez vers soi"

Il decole donc de face...

Il maitrise parfaitement le vol comme cela, pour lui l'aprentissage "queue vers soi" a été aussi compliquer que le pilotage "nez vers soi" pour moi...

C'est drole, je suis incapable de decoller nez vers moi, lui c'est l'inverse...

comme quoi c'est du travail et il faut entrainer les doigts et le cerveau...


Rave 90 Nitro - OS 105HZ - Hatori - MKS - BeastX - Multigov - Edge
MSH Mini-Prôtos - BeastX - MKS - Edge
7HV - Scorpion - MKS - Beastx
Multirotors "home-made" 
Labema Furious

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Il y a 20 ans (déjà!!!) je n'avais pas de simu et j'en avais marre de toujours voir uniquement la queue de mon Shuttle. J'ai donc remis un train large (cerceau), j'ai posé la bête face à moi et j'ai mis les gaz tout doucement. Pas mal d'inversions car jamais jamais pratiqué avant, mais en restant a 10cm d'altitude le cerceau fonctionnait bien. J'ai fait 2 pleins tous les soirs pendant une semaine, et le we suivant je volais de face avec atterrissages et décollages. Et donc manière un peu brutale, mais efficace et sans casse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Sinon il y a aussi les couleurs , coté droit un repert vert , coté gauche repert rouge .

Si l'helico vient en face de toi , et que tu doit le faire aller du coté vert par ex , tu sais qu'il faut mettre du manche a droite , et vice versa .

C'est aussi une tres vieille combine , ou l'on mettait des boules de couleurs differentes sur le "kit bouboule ou les petites roulettes" .


Lama SA315B le dernier d'une longue liste !

(Parler beaucoup est une chose ,parler a bon escient en est une autre .

Sophocle )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

Copyright 2002-2017 par FRANCE-HELICO.COM

France-Helico est un site créé sans but commercial par des passionnés de l'hélicoptère.
×