Jump to content

jmb74

Membre FH
  • Content Count

    263
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

jmb74 last won the day on March 13

jmb74 had the most liked content!

2 Followers

About jmb74

  • Rank
    Pilote
  • Birthday 08/03/1953

Profile Information

  • Sexe
    Array
  • Identité
    Array
  • Localisation
    Array
  • Club
    Array

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour ton prochain hélico, envisages une transmission d'ac par courroie. Tu n'auras plus ce problème. Il est même possible de transformer ton trex 450 actuel pour avoir une transmission par courroie.
  2. Bonne question. Le SX est plutôt conçu pour la voltige alors que le SE est conçu pour la 3D. Mikado recommande des lipos 5000mAh pour le SX, et des 4500-5000mAh pour le SE. Certes, le diamètre rotor du SX est plus grand que celui de SE mais comme les vols sont moins agressifs, il est probable que le bilan global de consommation soit sensiblement identique. Il est bien sûr tout a fait possible d'avoir un pilotage soft avec le SE, ce que je pratique d'ailleurs avec mon 550. En ce sens, le SE me semble d'une utilisation plus modulable que le SX, mais c'est un avis personnel. L'amplitude des réglages des modules fbl permettent de rendre très docile même l'hélico le plus agressif 😊
  3. En résumé : 550 : pales principales 550mm, tube de queue 22x640mm, pieds de pales principales aluminium 550SX : pales principales 550mm, tube de queue 22x640mm, pieds de pales principales plastique 550SE : pales principales 600mm, tube de queue 22x690mm, pieds de pales principales plastique Les pieds de pales aluminium n'apportent rien de plus. Le SE est un peu plus soft que le SX. La conception simplissime, le châssis plastique et l'utilisation d'une seule batterie permettent d'obtenir des machines très légères. En conséquence, ces 550 logos ont la réputation de ne pas tuer les lipos, ce qui n'est pas le cas d'autres 550 fonctionnant en 6S. Je ne trouve qu'un seul défaut à ces logos, le châssis plastique. Certes, les deux flancs sont peu chers (33 euros), mais en cas de crash ils cassent et obligent à une reconstruction quasi complète.
  4. Bonjour Si cela peut t'aider, voici une question analogue sur Helifreak : https://www.helifreak.com/showthread.php?t=858413
  5. Bonjour Steph Avec un jeu dans la tête rotor aussi important que ce que l'on voit dans la première vidéo, n'y a t-il pas un risque de sectionnement du jesus bolt sous la contrainte des efforts de cisaillement répétitifs ? Bien que situé plus bas, au niveau de la couronne principale, il m'arrivait très régulièrement de cisailler l'axe de retenue sur le protos 450. Ca finissait en autorotation. Mais si l'axe de la tête rotor lâche, ça devient beaucoup plus complexe à gérer...
  6. Malgré tout, le SAV Mikado est à l'écoute des clients. En argumentant bien le problème, ils acceptent assez facilement de changer la pièce défectueuse.
  7. Bonjour Malheureusement, la qualité des pièces Mikado est en baisse. Certaines pièces peuvent être défectueuses, d'autres pas. Peut-être des tolérances de fabrication élastiques, et un moindre contrôle qualité. Sur Helifreak, de nombreux posts traitent de problèmes de plateaux cycliques défectueux concernant tous types de logo, du 480 au 700. Voici le dernier en date concernant les oscillations du plateau cyclique, mais il y en a beaucoup d'autres. https://www.helifreak.com/showthread.php?t=822705&highlight=swashplate Il peut s'agir d'oscillations dans le plan vertical, horizontal, de jeux anormaux dans le plateau cyclique, voir même de séparation des éléments du plateau cyclique. Le problème est bien connu depuis des années, mais Mikado refuse de l'admettre.
  8. Bonjour Pour le Brain et le Spirit, il est possible de régler le gain gyro dans le logiciel associé au module fbl. Cela libère la voie radio dédiée au réglage du gain. Certes, on ne peut pas modifier le gain depuis la radio, mais généralement, une fois trouvé la bonne valeur dans le logiciel, on ne modifie plus le réglage. Donc, ce n'est pas trop pénalisant. J'utilise cette méthode pour toutes mes machines. Mais je ne sais pas si c'est possible pour le 3GX.
  9. Bonjour Dans la même gamme de prix que les Floureon, les lipos HRB ont une assez bonne réputation, même chez nos collègues américains. Je les utilise en 6S et je ne rencontre pas de problème, même en 3D. Mais ça reste des lipos de sous-marque... Attention au stockage des lipos, ne pas dépasser 40 à 50% de charge si elles ne sont pas utilisées à court terme.
  10. jmb74

    Servo qui saccade

    Voila une bonne avancée vers la résolution du problème, les servos sont donc ok. Je ne connais malheureusement pas le bavarian, mais je suppose qu'il est possible de configurer la fréquence (Hz) et la largeur d'impulsion (ms) des servos. Ces paramètres sont-ils en concordance avec les caractéristiques des servos ? Attention, généralement le servo d'ac a des caractéristiques différentes des servos du cyclique. Si la configuration des servos est correcte, il serait judicieux de réinitialiser complétement le bavarian. Deux méthodes, soit sauvegarder la configuration, réinitialiser le bavarian, puis recharger la configuration depuis la sauvegarde, soit réinitialiser le bavarian et repartir à zéro...
  11. jmb74

    Servo qui saccade

    as-tu essayé de le brancher sur une des deux autres entrées des servos cycliques du bavarian ? (sans mettre l'hélico en vol...)
  12. Concernant la pente de la surface d'atterrissage, c'est possible mais peu probable, sauf à appliquer au cyclique un appui fort sur l'un des patins une fois posé. Le module fbl interprèterait alors cela comme une action du pilote autour de l'axe de roulis, et le senseur ne détectant pas de rotation autour de cet axe puisque le patin est en appui sol, il déclencherait une rotation encore plus prononcée en roulis provoquant l'inclinaison irrémédiable de l'hélico. Mais la puissance étant en diminution puisqu'en phase d'atterrissage, il faudrait vraiment une action prononcée au cyclique pour en arriver là. C'est beaucoup plus fréquent au décollage où la puissance est en augmentation.
  13. Bonjour Ca ressemble bien à un problème de module fbl, mais d'habitude ça le fait au démarrage lorsque le régime rotor augmente. Cela est du à des vibrations parasites, par exemple une mise en résonnance entre le train d'atterrissage et le sol, à un régime rotor précis et suivant la nature du sol. Par expérience, j'ai remarqué que le phénomène survenait plutôt sur sol dur, béton ou goudron. Les modules fbl détestent les vibrations. Cela saturent les senseurs de rotations, le firmware du module n'est plus alors en capacité de piloter convenablement l'hélico. Je ne connais pas le Bavarain Axon, mais peut-être possède-t-il des logs d'analyse des vibrations. Il serait intéressant de les étudier. Les causes peuvent être multiples, donc délicates à identifier, par exemple, train d'atterrissage trop souple, attaches de train d'atterrissage trop libres, pales principales non équilibrées, etc... Sur un hélico grandeur, on peut aboutir à cela :
  14. Effectivement, pour la calibration du mode gov store, il faut faire un premier statio à régime moteur élevé mais pas forcement à 100%. A 80% ou 85% du régime max, c'est suffisant. Un battement du tube de queue signale la validation de la calibration. Une fois réalisé, il n'est plus nécessaire de recommencer, sauf modification du matériel (changement du moteur, changement du rapport de démultiplication, etc...) Il est possible de réaliser la calibration sans les pales (principales et ac), mais la méthode est moins précise car le régime sans les pales est supérieur au régime avec les pales. Les contrôleurs YGE ont un mode governor fonctionnant remarquablement bien, avec une plage de fonctionnement relativement étendue, permettant de descendre relativement bas en régime moteur sans que le governor décroche. C'est très intéressant pour voler à la fois en low rpm et à régime élevé.

Copyright 2002-2017 par FRANCE-HELICO.COM

France-Helico est un site créé sans but commercial par des passionnés de l'hélicoptère.
×