Bienvenue sur France Helico

Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités de le communauté FRANCE-HELICO.com.

Myster Mask

Membre FH
  • Compteur de contenus

    499
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Myster Mask a gagné pour la dernière fois le 9 février 2016

Myster Mask a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Myster Mask

  • Rang
    Pilote

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Identité
    Nico 47
  • Localisation
    Agen
  1. 43,5 alors. Mais je n'irai pas plus loin.
  2. 43 Je ne connais pas la question, mais c'est la réponse...
  3. Un truc que tu peux essayer (après tout, tu n'as plus rien à perdre): faire comme avec les alimentations de PC que l'on veut réutiliser, et qui ne se mettent en sécurité si on ne tire pas de courant au démarrage, alors on met sur le 12V n'importe quoi qui tire un peu de courant (une ampoule de voiture, feu de position ou de stop, ventilo, belle-mère, chat, zob,....).
  4. Ahhh, c'est bon ça. Eh oui, avec un club sympa doté de quelques énergumènes, c'est bien plus facile, convivial et motivant. Content que tu aies trouvé ton bonheur. Bon retour!
  5. Sur Mac, tu as HeliX et NextRC en natif. J'ai fait comme toi! Il y a 25 ans j'étais trop jeune et pas assez fortuné pour faire de l'hélico. Si on t'a dit que c'était facile, et ben on t'a menti. Maintenant tout est informatisé: radio, liaison 2,4GHz, récepteur, bus, module FBL, servos digitaux.... Résultat: il convient de s'assurer de la compatibilité à chaque étape (c'est la jungle jusqu'aux servos, si, si, 760/1520us, 200/333Hz, etc.... à tel point que tu peux cramer un servo juste parce que tu l'as branché avant de paramétrer le module FBL). Dans ton cas, c'est manifestement le module FBL qui n'est pas paramétrer pour recevoir le SRXL de ton récepteur. Il te faut le connecter au PC et suivre les instructions du logiciel de paramétrage. Il te faudra aussi régler les courses, plateau, etc..... Honnêtement, ça peut passionnant, comme super-pénible. Comme tout ce qui touche à l'informatique, il suffit souvent de se faire expliquer un minimum pour comprendre, mais tout seul, c'est galère. Les manuels ne parlent que de leur pré-carré, et il y a trop peu souvent les explications qui permettent une vision d'ensemble du puzzle. Je ne peux donc que plussoir aux conseils ci-dessus te recommandant de passer un moment avec un gars qui sait. N'oublie pas le PC, les cables, radio et tutti quanti. Bon retour!
  6. Oui, ce n'est pas la fête. L'aéromodélisme en général est en déclin. Les drones, par leur accès beaucoup plus facile (tant financièrement que techniquement) et leur plus grande robustesse, ont mis à mal l'hélico. Nombre d'avides de sensations sont passées du frisson de la 3D au FPV-racing. Ça, ça ne me gêne pas trop, car c'est un phénomène naturel (comme le parapente a remplacé le deltaplane, le kite-surf et la planche à voile, etc..). Les modes étant souvent cycliques, l'affection pour l'hélico reviendra. Peut-être à la faveur d'une nouvelle innovation technologique (comme les batteries lipo puis le FBL ont renouvelé la pratique de l'hélico il y a quelques années). Beaucoup plus gênants sont les aspects réglementaires, la privation de la liberté de pratique: je vole dans le même champ, non déclaré mais avec l'accord du propriétaire, depuis des années, nous n'y avons jamais eu le moindre incident, jamais aucune plainte ni objection de qui que ce soit. Pourtant nous sommes maintenant des contrevenants-terroristes en puissance, pour la simple raison que les législateurs n'ont pas su trouver la formulation qui va bien pour séparer les aéromodélistes des petits cons inconscients qui volent en ville au-dessus des gens avec des gros jouets. La réalité est là: en 5 ans le carcan réglementaire est devenu très oppressant, et on n'est plus libre de voler même dans un endroit désert où on n'embête personne. Ça complique beaucoup les choses. Je me suis même demandé à l'occasion d'une séance de statio dans mon jardin si les gendarmes ne pouvaient pas débarquer et me saisir le matériel. Alors c'est sûr, ça ne donne pas envie. Beaucoup de contraintes, pour un gain de sécurité plus que discutable. Ajouté à cela les conflits entre la FFAM et ses adhérents (perso je me suis inscrit chez Finesse Plus, ce sont des planeuristes, mais ils se battent pour que l'on continue à pouvoir voler dans la nature). Je me demande encore comment l'aéromodélisme, qui n'a pas posé de problèmes en 50 ans, a pu se retrouver ainsi assimilé aux irresponsables qui en 2 ou 3 ans ont généré une psychose réglementaire pas possible. Les pauvres commerçants, tout comme nous, payent ça. Sauf que pour eux c'est aussi leur gagne-pain....
  7. Irréparable, irréparable.... A part la défaillance d'un chipset équipé d'un logiciel claqué en usine (le genre de truc inaccessible à qui n'est pas client officiel HP), je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas réparable par un électronicien. Car comme le bidule, il s'allume, puis se coupe (au bout d'un temps qui peut nous paraître court à nous, mais à l'échelle de l'électronique c'est une éternité), j'ai tendance à dire que ça ne peut pas être un problème de chipset avec du logiciel (j'ai fait un peu de logiciel embarqué, à 99,9999% ça se plante en phase d'initialisation, ça ne démarre pas). Or là, elle démarre un petit moment. Maintenant, de là à ce que cela en vaille le coup... La raison dit: laisse tomber, commandes-en 2 autres, et basta. La curiosité dit: non mais ce n'est quand même pas possible, qu'est-ce qui peut bien déconner là-dedans?
  8. J'ai 4 alims en tout, cablées comme toi (+ la bidouille pour réduire les ventilos) et toutes fonctionnent sans histoire... Il n'y a que la version qui change, mais l'interface de cablage (rôle des pinouilles) est censée être la même, pour raison de compatibilité. Je pourrais bien te dire que tu as peut-être foirer une soudure.... mais 2... je n'y crois pas moi même.... Désolé, je ne vois pas.... Peut-être en regardant dans le manuel de ces engins, mais ça ne va pas être simple à trouver.
  9. 2 alims en panne avec les mêmes conséquences... Voici une bien belle coïncidence mon cher Watson... Tu ne nous ferais pas une ch'tite photo gynécologique du derrière de ton alim? (note que je ne remets pas en cause tes talents de soudeur-pinneur, mais il m'est arrivé tant de fois de jurer tous les dieux d'avoir tout fait comme il faut, de bonne foi, tout en ayant loupé un truc gros comme un bouton sur le pif d'un ado)
  10. Tadaaaaa.... En fait, une alim, ça ne démarre que sous certaines conditions, que l'on peut envoyer balader en forçant le PSON (Power Supply ON) pour les faire démarrer. (j'en ai 2, ça marche impec depuis....pff.... au moins!) Plus d'infos là: https://sites.google.com/site/tjinguytech/my-projects/HP47A https://sites.google.com/site/tjinguytech/my-projects/diy-24v-47a https://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?1164359-A-24V-power-supply-from-two-12V-power-supplies/page18#post19914392 PS: on peut aussi baisser un peu les ventilos, et sans inquiétude, car en charge, ils reprennent des tours tout seuls. Meu je ne me souviens plus du pinage, faufrait que je le retrouve, mais je suis fainéant, et ça se trouve quelque part dans la littérature ci-dessus. Si tu ne trouves pas, je te posterai le pinage en rentrant dans mon home...
  11. Salut Nicolas,

    Je viens de recevoir la lettre avec les pieces, tout est OK.

    Je te remercie encore.

    1. Myster Mask

      Myster Mask

      Bons vols!

  12. Si tu parles du clip référence 61534, j'en ai en spare. Envoie tes coordonnées en MP et je t'envoie ça en rentrant fin de semaine prochaine. Cordialement, le canard masqué.
  13. Y'en a qui sont fêlés! J'adore.
  14. Ah, heureux Denis! Heureux, car 1) tu as résolu ton problème. Ou plutôt tu es sorti comme un grand du trou dans lequel tu t'es mis tout seul comme un grand. 2) aujourd'hui tu vas apprendre (note que si ça se trouve, c'est moi qui n'ai rien compris, mais vu que c'est moi le super-héros, c'est très improbable) Ça, je ne sais pas d'où ça sort. A la rigueur, on peut dire que les moteurs ont un timing à respecter. Mais pour la fréquence, au lieu de faire le malin je vais tenter d'expliquer à quoi ça sert.... D'un côté, on a une batterie, à courant continu (pour l'exemple, une 12S bien chargée: 50v). De l'autre, un moteur à courant alternatif sinusoïdal (et triphasé, tant qu'on y est). Donc entre les 2, il faut mettre un convertisseur: le contrôleur, qui va donc transformer le continu en alternatif sinusoïdal. Mais comment il va faire ça? Dans un contrôleur, il y a un cerveau (un micro-contrôleur qui disent, dans le milieu) qui va piloter des robinets tout-ou-rien (ouais, ce n'est pas du matos très fin, mais vu les courants et la taille des transistors, on ne peut pas faire dans la dentelle). Il y a aussi des filtres pour "lisser" le courant, pour adoucir l'impact d'un robinet ouvert (sinon c'est comme arroser une paquerette avec une lance à incendie, elle prendrait cher, la paquerette). Les robinets vont "hacher" le courant pour réduire la valeur moyenne. Si le robinet est ouvert 30% du temps, la valeur moyenne après le hacheur est de 15V. Dans notre exemple, Ve=50V. On veut un courant sinusoïdal, donc le contrôleur va ajuster les temps d'ouverture pour faire varier (sinusoïdalement donc) la moyenne. Ou encore: C'est fort non? Moi ça m'épate. Si, comme sur le dernier schéma, le découpage est grossier, le moteur aura des à-coups de couple. Il ne va pas tourner de façon fluide. La solution est de hacher plus fin, en augmentant la fréquence. C'est pour ça que 32kHz, ça marche mieux que 8.... CQFD Alors tu vas me dire: ben si c'est mieux, pourquoi on ne met la fréquence de découpage au taquet, à fond-les-ballons? C'est sûr, ça fait une plus jolie courbe. Mais le problème c'est que les robinets, ils chauffent à chaque fois qu'ils se ferment (ils ont du boulot pour arrêter le courant). Donc si tu doubles la fréquence, ils chauffent 2 fois plus. Donc c'est une histoire de compromis: il faut avoir une fréquence suffisamment grande pour être fluide, mais pas trop grande pour ne pas chauffer inutilement. De toute façon au-delà de 32kHz, on ne voit plus vraiment de différence en augmentant la fréquence. En revanche l'élecronique va en voir une: elle va chauffer pour rien. Le hobbywing est par défaut à 32kHz. Si tu restes dans les limites de courant, ça marche très bien sans chauffer. Non mais pourquoi toucher à ce truc? (idem pour les paramètres P, I, etc... pourquoi se générer des problèmes là où ça marche bien avec les valeurs d'origine???) Ok, la moquerie est facile après coup. Faut bien se marrer un peu, histoire que Denis oublie les heures qu'il a passé sur ce bidule. Le plus important, c'est que que le pb soit résolu, et que les choses soient un peu plus claires. D'accord, j'ai pris quelques raccourcis faciles, mais c'est pour rester concis et ne pas effrayer les aspirants à la compréhension. J'espère qu'il y en a assez pour allumer une ou deux lanternes... Cet article vous a-t'il été utile: cliquer sur OUI , sinon cliquer sur NON . C'est des conneries, ne cherchez pas à cliquer. C'est juste que je ne peux pas m'empêcher....
  15. Avé, je pense que tu n'as pas à t'inquiéter. J'avais ce contrôleur sur une "petite" machine, un Vibe E6-550, puis sur un 600, et ça démarrait tranquillement. Je veux dire que l'hélico gardait son slip au démarrage. Essaie avec les pales.

Copyright 2002-2015 par FRANCE-HELICO.COM

France-Helico est un site créé sans but commercial par des passionnés de l'hélicoptère.