Aller au contenu

Myster Mask

Membre FH
  • Compteur de contenus

    505
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Myster Mask a gagné pour la dernière fois le 9 février 2016

Myster Mask a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Myster Mask

  • Rang
    Pilote

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Identité
    Nico 47
  • Localisation
    Agen
  1. Les alternatives au BeastX

    Je te comprends! Comme tout le monde, j'ai eu mon lot de déception. Le truc que j'apprécie le plus chez Spirit, c'est qu'il fonctionne comme annoncé. Une personne lambda dirait que c'est un minimum. Et ben c'est pourtant loin d'être le cas pour tous les modules. Il y a une raison à cela: le module est la partie que le fabricant maîtrise, mais il ne maîtrise pas la mécanique (qui peut être lourde ou vive, saine ou vibratoire, bi-pale ou tri-pale, etc...) et les paramétrages (que l'utilisateur peut ne pas maîtriser, et faire n'importe quoi avec, moi par exemple). La plupart du temps quand le rescue ne fonctionne pas, c'est un problème de compatibilité dans le trio module-mécanique-paramétrage. La différence entre le Spirit et d'autres modules, c'est le constructeur a pris ça en compte et fournit des outils d'analyse (analyseur de vibrations notamment), et te dit si ta machine est dans les clous. Si oui, alors ça va marcher. Si non, tu voles à tes risques et périls. Mais au moins tu as ce qu'il faut pour trouver le problème et le corriger. Comme sur le Beast, le paramétrage de base convient à quasiment toutes les machines. C'est d'ailleurs assez surprenant qu'avec quasiment les mêmes paramètres, on puisse faire voler un 450 bipale comme un 700 tripale (j'ai testé, no pb). L'inconvénient de cette grande tolérance est que tu n'es pas optimal. Et je pense que les spécialistes de la 3D préfèreront des modules genre Neuron, qui est bien plus "connecté" et vif. On peut bien sûr rendre le Spirit vif et connecté à souhait avec un peu de travail de réglage. Mais pour du vol "sport" et à fortiori du vol maquette, c'est très comfortable d'entrée de jeu. En plus qu'il fonctionne comme annoncé (rien que ça, c'est déjà énorme), qu'il est très compatible (que ce soit avec les récepteurs, logiciels de paramètrage, télémétrie), boîtier métallique solide et sérigraphié, bien documenté et en français, il offre des fonctions annexes bien utiles (comme le BEC-tester qui va faire bouger tous les servos dans tous les sens de plus en plus vite pour tester que l'alimentation tient le coup), fonctions de débuggage de la méca. Bref, facile à vivre au jour le jour, et qui ne fait pas ch...! Pas comme certains qui se lèvent le matin en se disant "Tiens, et si je décidais de ne pas m'initialiser aujourd'hui, ou de perdre mes réglages parce qu'on m'a mis à jour le firmware.... juste pour em.erder mon proprio et l'obliger à refaire le paramétrage".
  2. Les alternatives au BeastX

    Ne cherche plus. Ta solution s'appelle Spirit. Il est très simple en terme de paramétrage de base (comme le BeastX), a prévu un mode "maquette", simule à merveille la barre-de-Bell (c'est vraiment ce que j'ai trouvé de plus proche), et surtout, surtout, le rescue fonctionne à tous les coups. C'est redoutable. On en parle sur autre forum, et en 2 ans personne ne l'a pris en défaut (En fait, si, moi. Enfin... je me suis trompé de bouton. Mais il aurait pu comprendre ce que je voulais tout de même). Ça marche tellement bien qu'il est prévu d'être utilisable en permanence, c'est-à-dire en mode stabilisation façon bi-rotor (je lâche le manche, la machine revient à plat). Sur la fonction de stabilisation permanente, il n'y a déjà beaucoup moins de concurrence. Rescue déclenchable de 3 façons: gain négatif (pour économiser une voie), voie dédiée, intervention divine (toutefois il leur reste à développer le récepteur divin). Fonctionne avec récepteur PWM classique, les protocoles série courants, ou satellites directement connectés. En outre, c'est le seul module dont le logiciel de paramétrage tourne sur 4 plateformes (Windows, Mac, Linux, et je ne sais plus quoi). Ave un module Wifi à 20€, tu peux faire les réglages à partir de n'importe quel smartphone/tablette (même pas besoin d'appli, plus de souci iOS/Androïd) à 15m de distance. Il renvoie des infos de télémétrie pour toutes les grandes marques (Spektrum, Futuaba, JR, FR-Sky, Jetti, Graupner, etc...). Manuel en français. Analyseur de vibrations (déclenchable en vol pour prendre un "cliché" du spectre vibratoire). Log d'évènements (comme limite E-ring ou anti-couple atteinte). Support très réactif (24h, même en weekend). Il est vraiment très fort. Son seul défaut: méconnu. Prends la version Pro (plus de connecteurs pour des fonctions annexes). Un peu au-dessus de 200€ (mais ça les vaut, pas de pub mensongère, tout ce qu'il annonce fonctionne). https://www.france-helico.com/topic/23127-spirit/?tab=comments#comment-282182 http://forum.heli4.com/viewtopic.php?f=123&t=61729 Bonne analyse!
  3. Missing bouton "Prévisualiser"

    Avé Mike, et autres bienfaiteurs administrateurs du forum. On a perdu le bouton "Prévisualiser" avant de poster un message. N'y aurait-il pas moyen de le remettre? Vous allez me dire que pour ce que j'écris.... Ouais, meu même si j'écris des conneries, j'aimerais bien jeter un oeil à la mise en forme de mes conneries avant de publier. Car voyez-vous, je suis coquet moi. Sous mon chapeau se dissimule un esthète du clavier, presque un Verlaine des forums. Tiens tu vois, là, pour rectifier la mise en forme, j'ai dû éditer 2 fois (+1 pour rajouter cette phrase inutile). C'est dommage. Allez Mike, sois sympa, rends-moi mon bouton...
  4. Equilibreur de pales

    Avé Guillou, c'est comme un démonte-pneu: ça marchera aussi bien pour une roue de Renault que de Peugeot (ou de Mercédès, ou de Béhème, ou de Ford, ou de.... enfin bref t'as pigé le concept...). Un équilibreur de pales marchera pour toutes les pales, indépendamment du type d'hélico. C'est juste une question de taille. Certains équilibreurs peuvent ne pas accepter toutes les tailles de pales (s'ils sont trop petits parce que fait pour des petites pales). Le Raptor 90 peut recevoir n'importe quelles pales de 700. Tu peux donc prendre n'importe quel équilibreur de pales de 700, ça marchera pour les pales de Raptor. Au passage, si Madame a une balance de cuisine un peu précise (au gramme près), ça peut faire l'affaire... Tu peux aussi te dépanner avec une simple tige filetée et 2 écrous. Ça fait moins pro qu'un bel outil conçu pour, mais il ne faudrait pas rester cloué au sol pour ça....
  5. Bell 212 Kruger

    Magnifique carlingue! Néanmoins, j'ai noté qu'il manque un rivet. Je te laisse chercher où.... Gni gni gni....
  6. F3C: La France en tête

    Avé les gaziaux, je tiens à féliciter devant les aficionados de la pale l'équipe de France F3C qui s'est particulièrement illustrée aux championnats du monde en Pologne cette semaine. La France finit première en équipe! En individuel, nous avons 3 pilotes dans les 8 premiers. Le premier français est 3ème, juste derrière les 2 monuments de la discipline: Enio Grabber et Hiroki Ito. A n'en pas douter nous aurons un champion d'ici quelques temps. Toutes mes félicitations à Pierre, Axel et Arnaud! http://rcheli-wchs2017.pl/results_ftp/ (sélectionner le dernier FINAL)
  7. Je ne m'en sort pas !!!

    43,5 alors. Mais je n'irai pas plus loin.
  8. Je ne m'en sort pas !!!

    43 Je ne connais pas la question, mais c'est la réponse...
  9. Un truc que tu peux essayer (après tout, tu n'as plus rien à perdre): faire comme avec les alimentations de PC que l'on veut réutiliser, et qui ne se mettent en sécurité si on ne tire pas de courant au démarrage, alors on met sur le 12V n'importe quoi qui tire un peu de courant (une ampoule de voiture, feu de position ou de stop, ventilo, belle-mère, chat, zob,....).
  10. Je ne m'en sort pas !!!

    Ahhh, c'est bon ça. Eh oui, avec un club sympa doté de quelques énergumènes, c'est bien plus facile, convivial et motivant. Content que tu aies trouvé ton bonheur. Bon retour!
  11. Je ne m'en sort pas !!!

    Sur Mac, tu as HeliX et NextRC en natif. J'ai fait comme toi! Il y a 25 ans j'étais trop jeune et pas assez fortuné pour faire de l'hélico. Si on t'a dit que c'était facile, et ben on t'a menti. Maintenant tout est informatisé: radio, liaison 2,4GHz, récepteur, bus, module FBL, servos digitaux.... Résultat: il convient de s'assurer de la compatibilité à chaque étape (c'est la jungle jusqu'aux servos, si, si, 760/1520us, 200/333Hz, etc.... à tel point que tu peux cramer un servo juste parce que tu l'as branché avant de paramétrer le module FBL). Dans ton cas, c'est manifestement le module FBL qui n'est pas paramétrer pour recevoir le SRXL de ton récepteur. Il te faut le connecter au PC et suivre les instructions du logiciel de paramétrage. Il te faudra aussi régler les courses, plateau, etc..... Honnêtement, ça peut passionnant, comme super-pénible. Comme tout ce qui touche à l'informatique, il suffit souvent de se faire expliquer un minimum pour comprendre, mais tout seul, c'est galère. Les manuels ne parlent que de leur pré-carré, et il y a trop peu souvent les explications qui permettent une vision d'ensemble du puzzle. Je ne peux donc que plussoir aux conseils ci-dessus te recommandant de passer un moment avec un gars qui sait. N'oublie pas le PC, les cables, radio et tutti quanti. Bon retour!
  12. Magasins physique: une hécatombe en cours !

    Oui, ce n'est pas la fête. L'aéromodélisme en général est en déclin. Les drones, par leur accès beaucoup plus facile (tant financièrement que techniquement) et leur plus grande robustesse, ont mis à mal l'hélico. Nombre d'avides de sensations sont passées du frisson de la 3D au FPV-racing. Ça, ça ne me gêne pas trop, car c'est un phénomène naturel (comme le parapente a remplacé le deltaplane, le kite-surf et la planche à voile, etc..). Les modes étant souvent cycliques, l'affection pour l'hélico reviendra. Peut-être à la faveur d'une nouvelle innovation technologique (comme les batteries lipo puis le FBL ont renouvelé la pratique de l'hélico il y a quelques années). Beaucoup plus gênants sont les aspects réglementaires, la privation de la liberté de pratique: je vole dans le même champ, non déclaré mais avec l'accord du propriétaire, depuis des années, nous n'y avons jamais eu le moindre incident, jamais aucune plainte ni objection de qui que ce soit. Pourtant nous sommes maintenant des contrevenants-terroristes en puissance, pour la simple raison que les législateurs n'ont pas su trouver la formulation qui va bien pour séparer les aéromodélistes des petits cons inconscients qui volent en ville au-dessus des gens avec des gros jouets. La réalité est là: en 5 ans le carcan réglementaire est devenu très oppressant, et on n'est plus libre de voler même dans un endroit désert où on n'embête personne. Ça complique beaucoup les choses. Je me suis même demandé à l'occasion d'une séance de statio dans mon jardin si les gendarmes ne pouvaient pas débarquer et me saisir le matériel. Alors c'est sûr, ça ne donne pas envie. Beaucoup de contraintes, pour un gain de sécurité plus que discutable. Ajouté à cela les conflits entre la FFAM et ses adhérents (perso je me suis inscrit chez Finesse Plus, ce sont des planeuristes, mais ils se battent pour que l'on continue à pouvoir voler dans la nature). Je me demande encore comment l'aéromodélisme, qui n'a pas posé de problèmes en 50 ans, a pu se retrouver ainsi assimilé aux irresponsables qui en 2 ou 3 ans ont généré une psychose réglementaire pas possible. Les pauvres commerçants, tout comme nous, payent ça. Sauf que pour eux c'est aussi leur gagne-pain....
  13. Irréparable, irréparable.... A part la défaillance d'un chipset équipé d'un logiciel claqué en usine (le genre de truc inaccessible à qui n'est pas client officiel HP), je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas réparable par un électronicien. Car comme le bidule, il s'allume, puis se coupe (au bout d'un temps qui peut nous paraître court à nous, mais à l'échelle de l'électronique c'est une éternité), j'ai tendance à dire que ça ne peut pas être un problème de chipset avec du logiciel (j'ai fait un peu de logiciel embarqué, à 99,9999% ça se plante en phase d'initialisation, ça ne démarre pas). Or là, elle démarre un petit moment. Maintenant, de là à ce que cela en vaille le coup... La raison dit: laisse tomber, commandes-en 2 autres, et basta. La curiosité dit: non mais ce n'est quand même pas possible, qu'est-ce qui peut bien déconner là-dedans?
  14. J'ai 4 alims en tout, cablées comme toi (+ la bidouille pour réduire les ventilos) et toutes fonctionnent sans histoire... Il n'y a que la version qui change, mais l'interface de cablage (rôle des pinouilles) est censée être la même, pour raison de compatibilité. Je pourrais bien te dire que tu as peut-être foirer une soudure.... mais 2... je n'y crois pas moi même.... Désolé, je ne vois pas.... Peut-être en regardant dans le manuel de ces engins, mais ça ne va pas être simple à trouver.
  15. 2 alims en panne avec les mêmes conséquences... Voici une bien belle coïncidence mon cher Watson... Tu ne nous ferais pas une ch'tite photo gynécologique du derrière de ton alim? (note que je ne remets pas en cause tes talents de soudeur-pinneur, mais il m'est arrivé tant de fois de jurer tous les dieux d'avoir tout fait comme il faut, de bonne foi, tout en ayant loupé un truc gros comme un bouton sur le pif d'un ado)

Copyright 2002-2017 par FRANCE-HELICO.COM

France-Helico est un site créé sans but commercial par des passionnés de l'hélicoptère.
×