Jump to content

comment soude l alu sans probleme


Recommended Posts

ok c'est bon , mais sur les videos , le gars soude sur des supports asser epais

et vus l'epaisseur de nos petits echappement , j'ai quand méme un doute sur la facilitée et surtout sur la probable deformation de celui ci

tu l'as deja utiliser toi en modelisme ?

a + jp

Link to post
Share on other sites

slt

oui deja utiliser et je peu te dire que sa marche tres bien

je soude du plat de la cornniere du tube de 1 mm acheter cher brico

aucune deformation des pieces vu que tu ne chauffe pas a une grande temperature et c tres solide se qu il te font voir sur les video et vrai j ai tester :handgestures-thumbupleft:

a+

patrick

Link to post
Share on other sites

Pour être précis, il ne s'agit pas de soudure, mais de brasure, c'est très différent. :wink:

De mémoire, l'alu ne peut se souder que sous argon, ce qui demande des moyens très sophistiqués et hors de portée d'un amateur. :)

Pour un assemblage qui n'exige pas de résistance structurelle mécanique particulière, ça peut sans doute convenir.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Bonsoir à tous,

J'ai souvent soudé de l'aluminium dans des entreprises de chaudronnerie (je suis chaudronnier), le procédé de soudure le plus utilisé dans les entreprises est le TIG (Tungstène Inert Gas), il soude tous les métaux que l'on veut. Le poste à souder est assez onéreux mais on peut le louer environ 70-80€ pour un week end.

Mais à mon avis, pour le modélisme, ce procédé de soudure est un d'une part plus esthétique et plus solide.

Si vous soudez au SAEE (soudure à l'arc à l'électrode enrobée) l'aluminium, il est conseillé de porter des lunettes de protection sous le masque à souder, parce que le laitier (résidu qui se forme au dessus de la soudure pour la protéger lorsque le métal est en fusion) à tendance à éclater, il fait au moins 700 degrés celsius, et le prendre dans l'œil, vous allez souffrir un moment. Ou perdre l'œil.

Je conseille donc à tous ceux qui veulent souder, même au débutant, parce que le TIG est plus simple à pratiquer que le SAEE, en terme de soudure (profondeur et solidité) d'aspect et de nettoyage. Le TIG ne laisse aucun grattons au contraire du SAEE.

Après il existe plusieurs style de soudure, bord à bord, en angle, à l'équerre, et le plus pratiqué en carrosserie, parce qu'elle ne déforme pas la tôle, c'est la soudure bouchon. Elle consiste à percer des trous (intervalles à décider en fonction de la longueur de la soudure, par exemple, un soudure de un mètre, il faudra un point de soudure tous les 20 cm minimum) ensuite faire chevaucher les deux tôles et boucher les trous à la soudure ce qui soudera les deux parties.

Il est sûrement possible de trouver l'exemple sur le net au cas où certaines personnes ne comprennent pas ma manière d'expliquer.

Cordialement

Guillaume

Link to post
Share on other sites

Par contre, je conseille toujours, pour n'importe qu'elle soudure, de blanchir les parties à souder, c'est à dire meuler la calamine pour l'acier, l'inox (c'est pas indispensable, mais pour une meilleure soudure sans risque de fissure, c'est toujours mieux), l'alumine pour l'aluminium, je n'ai jamais soudé le titane, mais je pense qu'il est préférable.

Si vous soudez l'acier au chalumeau ou au TIG, il faut absolument le blanchir, au risque d'avoir des soufflures (air dans la soudure, qui affaiblissent forcément celle-ci lorsqu'il y a des contraintes).

Cordialement

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...